27/09/2011 14:26 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1)

Vive la Challenge League

C'était horrible. Je peine à m'en remettre, vraiment. Quel spectacle catastrophique. J'aurais mieux fait de rester à la maison. Ou de profiter du beau temps pour tenter de rattraper un bronzage qui m'a échappé tout l'été.

Vous l'aurez compris, dimanche, j'étais à la Pontaise pour le derby lémanique. Un match qu'on annonçait plein d'émotions. Le premier tournant de la saison. Le tournant, les deux équipes l'ont raté. Comme moi, elles ont fini droit dans le mur. Mais moi, j'étais dépossédé de 20 francs. 40 si on compte les bières qui vont avec.

La saison passée, ces deux équipes évoluaient en Challenge League. On avait alors assisté à deux derbys intenses, riches en émotions. Servette-Lausanne, Lausanne-Servette: des affiches qui tenaient leurs promesses. 60 francs de bières, du coup, mais l'alcool était heureux en rentrant au bercail.

Cet été, ces deux équipes se sont renforcées. Ah bon, tient donc. A d'autres. Dimanche, mon billet était estampillé Super League, mais j'ai assisté à un mauvais match de Challenge League. Autrefois, mon sésame portait la griffe de Dosenbach, mais mes yeux assistaient à des bons matches d'Axpo. Et à la fin, je n’avais plus soif. Là, je suis cruellement resté sur ma faim.

Commentaires

Je trouve votre développement un peu succinct mais très pertinent.

Écrit par : livraison gratuite Melijoe | 27/09/2011

Les commentaires sont fermés.