29/09/2011 15:50 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Ricardo n'a peur de rien

Ottmar Hitzfeld a sélectionné pour la première fois Ricardo Rodriguez. Bien lui en a pris.

Le champion du monde M17 en 2009 est une perle rare. Abnégation, générosité, perpétuelle envie de créer du jeu: du haut de ses 19 ans, le latéral gauche du FC Zurich ne fera pas long feu en Super League. Sa jeunesse le pousse à aller de l'avant.

Face au Bayern Munich, il avait réussi l'exploit de museler l'insaisissable Arjen Robben. Son pied gauche est une petite merveille, capable de distiller des centres millimétrés. Il ne doute de rien, son intime conviction d'être le meilleur fait sa grande force. C'est un winner. Pour l'instant...

Oui, pour l'instant. Car un jour il doutera. Il n'aura plus la confiance de son entraîneur. Un jour il devra se remettre en question. C'est ce jour-là que l'on verra si c'est un véritable champion. Le jour où, au contact du véritable haut niveau, il sera capable d'élever encore ses ambitions. Sinon il se transformera vite en looser. Comme d'autres, il aura brulé ses ailes en s'étant vu plus beau qu'il n'était, et le fromage lui tombera du bec.

Pour l'avoir vu jouer de mes propres yeux, je suis persuadé qu'il s'agit là d'un des plus grands espoirs du football suisse. Son mental, comme son physique et sa technique, me surprennent à chaque fois plus. Ricardo, moi, je crois en toi. Et je ne suis pas le seul. Il me semble qu'un certain Gottmar aussi. Ne nous déçoit pas.

Les commentaires sont fermés.