10/10/2011 11:45 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (5)

Adé Ottmar

Là, ça suffit. Le palmarès du bonhomme est certes impressionnant, mais depuis qu'Ottmar Hitzfeld est là, l'équipe de Suisse va d'une désillusion à l'autre.

Alors certes, obtenir le scalpe de l'Espagne au Mondial 2010, ça fait plaisir. Mais pour ensuite, faut-il le rappeler, lamentablement se faire éliminer. Je me serais passé de ce seul véritable fait d'arme de l'ère Hitzfeld. Jamais cette équipe n'a réussi à confirmer un bon résultat. Jamais. Le constat de l'inconstance s'impose alors: si Ottmar Hitzfeld est (peut-être) un fin stratège, il est un très mauvais motivateur. Soutenir mentalement son groupe, ça il ne sait pas faire. Pour preuve, la plupart des joueurs cartonnent en club, mais ne sont que l'ombre d'eux-mêmes une fois sous le maillot rouge à croix blanche.

D'autant plus qu'Hitzfeld semble, à chaque fois, subir les événements. Il n'a jamais pris de décisions radicales. Jamais. Heureusement que Frei, Streller et Huggel ont pris eux-mêmes la décision de quitter la sélection nationale. Hitzfeld, lui, n'aurait sans doute pas eu le courage de les écarter. Il n'a jamais pris ses responsabilités. Jamais. Moi ça m'énerve. Vraiment.

Alors Adé Ottmar. Pour une fois, prends tes responsabilités et va profiter de ta retraite. Elle sera dorée, je ne me fais pas de soucis pour toi. Et bonjour Lulu? Je l'espère. C'est indiscutablement le meilleur entraîneur suisse du moment. Lui, il sait motiver ses troupes et prendre ses responsabilités. Mais les pontes de l'ASF, à l'image de leur poulain chéri, vont sans doute hésiter longuement avant de laisser un de ces flémards de Romands prendre les rênes de la Nati.

 

Commentaires

Excellent article ! Mais pourquoi confiné tout en bas de la page web du Matin ? Cela diminue très nettement son utilité. Pour faire du bruit, il aurait fallu un tel article et en tous les cas, un tel titre en Une ! Pourtant le Matin sait d'habitude faire du bruit et ruer dans les brancards. Alors pourquoi pas ruer véritablement dans la Nati pour une fois ? Certes, on ne tire pas sur une ambulance - ou plutôt, le cas échéant, un corbillard... -, mais là, ça aurait pu être utile. On aurait pu aussi écrire "Hitzfeld it's time (to go) !"

Meilleures salutations sportives.

Écrit par : Bleu-Blanc | 10/10/2011

Marre du Gottmar(re), bravo, c'est bien envoyé, il faut le renvoyer. Bien de loin, c'était loin d'être bien. A part battre l'Espagne (pour rien!) qu'a-t-il fait de bon l'ex-druide du Bayern? Perdre contre le Luxembourg ou au Monténégro, insisté avec Inler et manqué de réaction lors de ce dernier match au Pays de Galles. Qu'il soit remercié pour "sévices" rendus à l'apathie. Et vive Lucien Favre!

Écrit par : Grenat63 | 10/10/2011

Article nul de chez nul. Et cela se dit journaliste sportif !!! Mais c'est vrai que la critique est si facile !

Entraîneur de club et sélectionneur d'une équipe nationale sont 2 fonctions complètement différentes. Il n'est pas du tout certain que Favre fasse de notre équipe nationale, une équipe gagnante.

Perso, je trouve que A. Frei n'a pas été remplacé. Loin de là. Alors dire que c'est un bien qu'il soit parti ... Je trouve ça nul et démontre que vous n'y connaissez rien !

Et pour terminer, Hitzfeld a eu le courage de sélectionner des jeunes talentueux. Peut-être faut-il leur laisser un peu temps et arrêter d'enfoncer cette équipe.

Écrit par : ch_claude | 11/10/2011

une fois de plus la critique est si facile par des journalistes qui ne savent briller que par leur négativisme! jusqu'à preuve du contraire ce n'est pas l'entraîneur qui joue. ensuite ceux qui brillent dans leurs clubs ont de meilleurs coéquipiers, c'est tout et ça change tout! donner la voiture de Vettel aux 10 premier du championnat de FI et ils gagnent tous...... également......

Écrit par : gégé | 12/10/2011

Lulu ne peut pas venir, il est engagé avec M'gladbach.

Sinon il ferait exactement ce que vous reprochez à M. Fink dans un autre billet, soit de quitter le bateau au milieu du championnat.

Hitzfeld a une troupe de gentils footballeurs, il fait ce qu'il peut avec. Faut pas oublier que la Suisse à l'Euro ou au Mondial, c'est un exploit hors-norme et non un service minimum, comme pour l'Italie ou la France.

Ohé, faut redescendre sur terre, la Suisse est une très bonne nation de skieurs. Pour le football, faudra repasser, je zap après 5 min tellement le spectacle est mauvais et sans intérêt. Et rappelez-vous qu'avant le mondial en SudAf, l'euro au portugal 2004 était franchement pas terrible, la coupe du monde 2006 en Allemagne très très très moyenne, et le fameux Euro 2008 chez nous misérablement nul.

Croire que mettre un lulu va te transformer tout ça en une équipe qui présente un footaball décent, je pense que c'est le doigt dans l'oeil jusqu'au coude.

Alors prendre goût aux grandes confrontations internationales pour la petite Suisse, oui, mais croire que c'est du tout cuit pour les prochaines manifestations prévues, non.

D'ailleurs, c'est la rareté qui fait la valeur et la beauté. Moins on y va, meilleur c'est quand on y est.

Écrit par : Free Drop | 17/10/2011

Les commentaires sont fermés.