20/10/2011 12:12 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (3)

Attention à Chelsea

Je ne suis pas un amoureux des clubs de nantis. J'ai toujours préféré le Torino à la Juve, St-Pauli au HSV, l'Atletico au Real. Et West Ham à Chelsea.

Je dois pourtant me rendre à l'évidence: les Blues ont bâti une très belle équipe cette année. Enfin, quand je dis les Blues, le mérite revient en réalité à un seul homme: André Vilas-Boas.

L'ancien coach de Porto, champion d'Europe de la précocité du haut de ses 34 ans, a fait quelques choix discrets, mais très subtils. Il a fait venir l'excellent Raul Meireles de Liverpool. Les deux hommes, enfants du FC Porto, se connaissent bien. AVB savait qu'il trouverait en Meireles, milieu défensif de formation, un excellent relai de ses consignes sur le terrain.

Qui plus est, Meireles semble s'entendre à merveille avec Fernando Torres (eux-aussi s'étaient déjà côtoyés auparavant, à Liverpool précisément). Ce dernier, qui retrouve gentiment mais sûrement de l'efficacité après un énorme passage à vide, reste à mon sens le meilleur numéro 9 de la planète.

AVB a également fait venir le très prometteur Juan Manuel Mata en provenance de Valence. Excellent à l'Euro M21, Mata contribue lui-aussi à l'ibérisation d'une équipe qui manquait cruellement de fantaisie. De rouleau compresseur prêt à tout pour gagner, jouant à fond la carte de l'impact physique (José Mourinho était passé par-là), Chelsea est devenue une équipe joueuse. Toujours très physique, notamment en défense et au milieu, Chelsea donne l'impression d'avoir enfin retrouvé une âme, une identité de jeu. Celle qui lui manquait depuis le départ de l'emblématique Gianfranco Zola en 2003.

Chelsea n'a toujours pas droit de cité dans mon cœur, mais je suis persuadé que cette saison sera belle du côté de Stamford Bridge. Et le mérite revient à un seul homme: André Vilas-Boas.

Commentaires

Tu as juste oublie de mentionner un joueur tout important que Mata qui est Daniel Sturridge qui est en très grande forme et très prometteur et Anglais pour finir le tableau

Écrit par : Blueboy | 20/10/2011

Raul Meireles n'est pas milieu défensif, mais milieu relayeur !

Écrit par : Arnaud | 21/10/2011

Raul Meireles est, de formation, un milieu défensif. C'est le poste qu'il occupait au début de sa carrière avant d'adopter un rôle de piston à Porto. Rien de faux dans cet article.

Écrit par : Jean-Pierre | 21/10/2011

Les commentaires sont fermés.