04/10/2012 11:17 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Le PSG se mesure à l'Europe

Sur la dernière décennie, le FC Porto s'est fait une place de choix dans l'Europe du football. Révélateur de talents, formateur d'expérience, le Dragon pratique derechef un football référence, fait de continuité et de pragmatisme, sans perdre un goût certain et précieux pour la folie.

Le PSG qatari s'est mesuré à cette solidité de tous les instants. A ce haut niveau qui ne tolère pas la moindre faille, 90 minutes durant, où la bataille du milieu de terrain constitue le nerf de la guerre. Si Marco Verratti impressionne la L1, à la relance comme à la récupération, il est encore trop court pour la Ligue des champions. Du haut de ses 19 ans, il n'a pas encore l'épaisseur psychologique d'un Sergio Busquets. Rien de plus normal d'ailleurs. Mais c'est ce à quoi il doit tendre pour sécuriser les Parisiens.

«Un Porto au goût amer», titrait ce jeudi matin nos confrères de L'Equipe. Il s'annonçait doux et euphorisant: le breuvage - classe européenne - proposé par Carlo Ancelotti mérite encore un peu de maturation. Mais les ingrédients sont là. Sakho et Matuidi ont été impeccables, Sirigu aussi. Etonnement, ce sont ceux dont on critiquait le manque d'expérience au plus haut niveau qui ont répondu présent.

Ma foi, c'est inexorable. Le succès du PSG va devoir se contenter d'être une science aussi inexacte que les ailes de pigeons de Zlatan Ibrahimovic. Sorti de nulle part, personne ne sait véritablement jusqu’où il ira.

 

Les commentaires sont fermés.